Suite à l’interview que j’avais fait sur Maylie, il m’est venu une idée en tête. Celle de faire des interviews sur différentes streameuses, influenceuses, etc sur leur place en tant que femme dans cet univers majoritairement représenté par des hommes. C’est pourquoi, en tout premier, j’ai décidé de faire intervenir la géniale LeaNzr!

Interview de LeaNzr

– Est-ce que tu pourrais te présenter un peu pour ceux qui ne te connaissent pas ? Tu as quel âge ? Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? Tu as fait quoi comme études ?

– Je m’appelle Léa, j’ai 23 ans. Je sors d’une licence d’économie et gestion, rien avoir le milieu du Gaming. J’ai commencé le stream fin mai. + Ajouter une nouvelle catégorie

– D’où vient ton pseudo  » LéaNzr » ?

Léa mon prénom et Nzr mon nom de famille c’était le même nom que sur les autres réseaux.

– Comment as-tu découvert le gaming ?

J’ai découvert via mon copain avec qui je suis depuis 7 ans. Lui il a toujours joué, il a fait des compétitions, je l’ai toujours regardé. Sauf que moi j’avais pas de matériel, j’essayais de temps en temps sur son pc pour que je puisse découvrir un petit peu. Il s’est mis à stream c’est à ce moment là où ça m’a plus plu, car j’ai pu découvrir tout le côté interaction avec le chat les gens. C’est ça qui m’a donné envie de joué avant le jeu lui même. C’est comme ça que j’ai pu découvrir cet univers.

– Quels sont les jeux qui t’ont motivé à jouer ?

– J’ai commencé sur Overwatch, car j’aimais bien tout ce qui était les décors. C’est ça aussi ce qui m’a plu sur Fortnite le coté un peu cartoon, c’est-à-dire le coté pas vraiment réaliste du jeu. De plus j’aime beaucoup les jeux de tir, j’aime pas tout ce qui est jeu comme LoL, Diablo, etc..Ce n’est pas trop mon truc, J’ai besoin que ça aille vite. J’ai donc commencé sur Overwatch et après j’ai découvert Fortnite via la hype qu’il y a eu.

Je joue de temps en temps à Overwatch, mais je joue principalement en stream à Fortnite car il y a des moments de creux où je peux interagir avec les gens du chat et le fait qu’on puisse jouer avec du monde et discuter. On est pas dans le rush comme sur Overwatch par exemple.

Fortnite reste un jeu où peu importe le niveau qu’on a on peut prendre du plaisir.

– Qu’est ce qui t’a donné envie de jouer et streamer Fortnite plutôt que n’importe quel autre jeu?

Le fait de pouvoir partager. J’avais beaucoup d’amis qui jouaient, donc c’était vraiment partager des moments avec les amis. Et aussi le fait que ce soit un un jeu de tir.

– Quelle serait pour toi une journée-type?

Je me lève vers 10h, je commence un peu à monter des vidéos, j’essaye de voir un peu en ce moment tout ce qui est logiciel car je ne connais pas du tout.Je récupère les clips de la veille je commence à monter cela me prend un peu de temps. Après l’après-midi soit je joue soit je vais a la salle de sport. Fin d’après-midi, début de soirée je stream. Je stream souvent mais par moment il m’arrive de streamer un peu moins longtemps que les autres, 3h mini à 8-9H de stream. Je stream assez souvent et j’aime bien.

Les défis de la Semaine 8 sont arrivés !

Quelles ont été tes inspirations, tes modèles?

J’en ai pas vraiment pour le coup. A la base je regardais des streams sur PUBG quand mon copain streamait donc je connaissais pas du tout les noms et même là quand je suis arrivé sur Fortnite, pour tout ce qui était host, on me hostait mais je ne connaissais pas du tout les nom des joueurs ou quoi. Je connaissais juste Gotaga de nom mais sinon pas du tout.

– Est-ce que tu gagnes bien ta vie en tant que streameuse ou tu as une autre activité?

Je peux en vivre. Je sors d’une vie étudiante donc avec un niveau de vie pas très élevé. Avec le stream je peux vivre avec ça dans la continuité de ma vie étudiante. C’est beaucoup trop variable selon les mois pour que je puisse me dire  » pour l’instant je vis de ca « , d’autant plus j’ai monté mon auto-entreprise pour être en règle avec le stream du coup j’aurai sûrement des charges. Pour l’instant je regarde toujours ce qui est offre d’emploi, si je trouve quelque chose en temps partiel ou même un offre qui me plait je ferai à côté. Je réfléchirai plus à ça sur le long terme.

– Tu as prévu de continuer un long moment dans ce domaine?

En soi je suis bien, dans la majorité c’est que du positif, donc oui. Après en étant réaliste je pense que c’est un métier dont on ne peut pas vivre toute une vie à moins qu’on se crée une reconversion ailleurs mais toujours dans ce domaine. Je me suis donné un an, c’est-à-dire un an de césure dans mes études, et puis s’il faut que je reprenne mes études après il n’y aura pas de soucis, j’aurai passé un bon moment. Si je peux continuer je continuerai car j’aime vraiment ça.

– Est-ce que tu estimes que les femmes sont sous-représentées dans l’univers Fortnite?

Je trouve ça dommage qu’il y ait autant de femmes mais qu’on ne les voie pas, ou très peu. On en parle avec certaines filles de la communauté, il y en a pas mal qui aimeraient se lancer mais qui n’ont pas osé car c’est un monde assez compliqué, faut avoir les épaules.

D’après moi, la raison principale de ce problème c’est la socialisation, dès notre plus jeune âge on nous apprend que les femmes ne jouent pas aux jeux vidéos etc, dans le sens où meme si une femme se met à stream la première chose qu’on lui pose c’est « est-ce que tu es forte ? », qu’on ne demande principalement qu’à des femmes, comme si une femme ne pouvait pas être forte sur un jeu vidéo. Ou voir même on peut recevoir des insultes « retourne faire la vaisselle, faire à manger » C’est en ce sens, pour moi, qu’il s’agit d’un problème de socialisation.

C’est sûr que ça freine beaucoup de femmes quand on n’a pas confiance en soi et qu’on sait qu’on va sûrement se prendre ce genre de réflexions, ce n’est pas évident de se lancer.

– Est-ce que l’on peut changer les mentalités de ce côté-là ? Une solution peut-être?

J’ai pas de solution miracle, mais je pense qu’on peut changer les mentalités mais ça prendra du temps. Mais rien que de mettre les femmes plus en avant sur Fortnite ou même dans le milieu du gaming en général, ou meme dans les événements comme le Master Kill de Gotaga je trouve ça bien. Néanmoins, il ne faudrait pas créer seulement des events feminins mais faire des évent mixtes pour qu’on montre qu’il n’y a pas de frontières.

J’aime bien tout ce qui est events féminins j’avais vu qu’il y avait pas mal de groupes, de team Esport féminines, mais je trouve ça dommage car je pense qu’il y a des femmes qui peuvent très bien rivaliser avec le niveau de certains joueurs masculins. Si ça se démocratisait plus, je pense que les femmes oseraient plus se montrer et les gens verraient directement la différence.

-Te sens-tu bien dans le monde du gaming ? Est-ce que tu penses que c’est la même chose de streamer en tant que femme qu’en tant qu’homme?

Pas la même expérience, je pense que quand on est une femme , il faut beaucoup de modérateurs au niveau du chat du stream car ça peut aller très vite au niveau des insultes. Si j’en avais pas autant ça serait compliqué même si je suis quelqu’un pour qui il en faut beaucoup pour être vexé mais au bout d’un moment c’est un peu lourd, des reproches pour rien juste parce que on est des femmes, puis c’est facile derrière un écran, on va dire que ces personnes-là idolâtrent tout ce qui est joueurs pros, il y en a beaucoup qui comprennent pas comment nous les femmes pouvons streamer du Fortnite sans avoir 4 de KD minimum par exemple.

Pour moi ces gens-là n’ont pas compris le principe d’un stream car c’est avant tout pour moi un échange, pas besoin de 4 KD pour échanger ils le disent principalement aux femmes mais ne font pas ce genre de réflexions à des hommes. Je pense que ça serait différent si j’étais un homme dans le milieu du streaming

On se prend énormément de réflexions, du fait qu’on ait des vues juste parce qu’on est une femme. Je suis d’accord dans le sens où comme c’est un milieu qui est sous représenté par les femme ça amène de la visibilité, la curiosité je trouve ça normal. Mais après ce n’est pas parce qu’on a plus de visibilité sur le moment qu’on va réussir à fédérer, il y a une part de travail qui doit être faite. C’est pas juste parce qu’on est une femme qu’on peut réussir sur Twitch.

-As-tu déjà reçu des insultes par rapport au fait que tu sois une femme ?

Il y a toujours les insultes basiques, mais ce qui m’a marqué: quand on reçoit un host par exemple d’un gros streameur c’est forcément parce qu’on est une femme et qu’il est intéressé alors que pas du tout. Je l’ai eu beaucoup a une époque.

Je connais un peu certains gros streamers ils me hostaient, et du coup pour certains viewers j’étais l’objet de ces gros streamers, alors que pas du tout et ça je sais que ça arrive à énormément de streameuses et ça peut être vexant…

Nous te remercions Léa, d’avoir répondu à nos quelques questions. Voici ses réseaux où vous pourrez la retrouver:


 

 

 

 

Découvrez notre dernier article:

Où trouver l’étoile du défi de la Semaine 8 ?

0 commentaires